Autoconsommation Collective

Il est maintenant possible de partager une production photovoltaïque entre un ou plusieurs producteurs et un ou plusieurs consommateurs ; c’est le principe de l’autoconsommation collective !

En se regroupant autour d’un projet commun, les différents acteurs mutualisent les investissements pour réaliser des économies.
Ce type d’initiatives collectives est très prisé par les collectivités et les groupements citoyens qui veulent agir pour la transition énergétique.

Comme son nom l’indique, ce modèle de production concerne les projets qui mêlent plusieurs parties liées entre elles au sein d’une personne morale. C’est le cas des copropriétés, des ensembles tertiaires ou commerciaux ou encore des coopératives citoyennes de production locale.
Partageant une même ambition, les différents acteurs partagent les mêmes installations et le même courant qui empruntera le circuit du réseau public de distribution d’électricité. Enerios soutient les projets d’autoconsommation collective et apporte son expertise technique et administrative à ceux qui veulent changer leur consommation énergétique.

Pour contribuer à l’atteinte des objectifs des Schémas Régionaux Climat Air Energie, les régions s’engagent et accompagnent les porteurs de projets photovoltaïques en savoir plus.

Pour mutualiser la production d’énergie photovoltaïque, il faut tout d’abord que les acteurs se regroupent au sein d’une personne morale. Il est également primordial que les producteurs et consommateurs soient proches géographiquement, afin de faciliter le travail de raccordement des techniciens et favoriser la consommation d’une électricité locale.

La méthode de répartition de la production se définit en amont du projet entre les différents producteurs et consommateurs.

Dans le cadre de l’autoconsommation collective, les producteurs ne sont pas considérés comme des fournisseurs d’électricité classiques. Cette particularité leur permet de réduire considérablement les montants des taxes et autres prélèvements.
Mutualiser l’énergie permet aussi aux acteurs de consommer l’intégralité de la production tout au long de l’année sans engendrer de surplus. Ce profit énergétique accélère la rentabilisation des installations pour l’ensemble des investisseurs.

Pour produire, consommer et partager une énergie renouvelable, les investisseurs sont soumis à des normes juridiques.

Article L315-2 du code de l’énergie sur l’autoconsommation collective, février 2017 :

« Lorsque la fourniture d’électricité est effectuée entre un ou plusieurs producteurs et un ou plusieurs consommateurs finals liés entre eux au sein d’une personne morale et dont les points de soutirage et d’injection sont situés sur le réseau basse tension et respecte les critères, notamment de proximité géographique, fixés par arrêté. »

qualibat RGE
pv-cycle
pole fibre energie
FFB-GMPV
qualit-pv
grand-est solaire
ISO 9001 2015